L’hébreu, c’est bien plus qu’une langue !

Ivrit bedaka est une rencontre ludique, quotidienne avec l’hébreu. Imaginez… Avec des dizaines de milliers de personnes dans le monde, chaque jour, vous lisez et vous écoutez une minute d’hébreu.

Photo : Yigal Feliks – www.yigalfeliks.com

 

Dans la Méguila d’Esther, il y a quelque 2500 ans, Mordékhaï écrivait :

« On s’adressera aux juifs selon leur écriture et selon leur langue. »

(Esther 8, 8-9)

Porteurs de messages novateurs, les mots millénaires de l’hébreu sont témoins d’une culture prodigieuse et d’une éthique. Si la « langue de Molière » et la « langue de Shakespeare » véhiculent la culture occidentale, l’hébreu, « la langue d’Abraham », transmet une morale universelle.

Ivrit bedaka vous invite à pénétrer dans les coulisses d’une langue plurimillénaire. Chaque jour, chaque semaine. Écouter l’hébreu, découvrir l’hébreu, améliorer son hébreu, c’est assurer la transmission, défendre la mémoire, construire son identité et renforcer sa solidarité communautaire. C’est aimer l’hébreu. C’est aimer Israël.

Ivrit bedaka s’adresse aux débutants et aux hébraïsants.

Recevez Ivrit bedaka sur votre mail et sur votre mobile 

    Inscrivez vous ! Cliquez ici  

      Inscrivez vous ! Cliquez ici  

 

Ecoutez Ivrit bedaka en direct

  • RCJ Paris  94.8 FMDu lundi au vendredi à 11.05 et 13.05 
  • Radio JM 90.5 FM- Du lundi au vendredi avant les infos de 12 h et de 18 h.
  • RNC – Nice  93.8 FMDu lundi au vendredi à 7.55 et 8.55
  • Radio Judaïca Lyon  94.5 FMDu lundi au vendredi à 8.15 et 16.00
  • Radio Judaïca Bruxelles Du lundi au vendredi à 7h et en rediffusion en soirée et le dimanche.

Ecoutez Ivrit bedaka en podcast sur les applications

  • RCJ 
  • RNC
  • Radio Judaïca Lyon

Lire Ivrit bedaka

  • LPH – Chaque semaine

 

 

  IVRIT BEDAKA

Tous droits réservés ; l’ensemble du contenu ( textes et enregistrements ) du site ivritbedaka.org.il est la propriété exclusive de la marque IVRIT BEDAKA. Le contenu peut être reproduit à la condition exclusive de citer d’une manière claire « Ivrit bedaka », suivi du lien de l’article.

Les droits de reproduction des photographies doivent être demandés directement aux photographes.