Francine Kaufmann

Francine Kaufmann est professeure des universités, docteur ès lettres

Elle a enseigné la traduction et l’interprétation (1974-2011) à l’Université Bar-Ilan, au département de Traduction qu’elle a dirigé à deux reprises. Elle avait d’abord enseigné à Paris III, Paris VIII et à l’INALCO.

Journaliste, elle a collaboré à La Source de Vie et À Bible ouverte  et a réalisé, entre 1979 et 2006, plusieurs séries d’émissions sur l’hébreu pour Kol Israël en français.

Francine est aussi interprète, traductrice de poésie hébraïque et spécialiste de littérature juive.

Elle a publié un livre sur André Schwarz-Bart : Pour relire Le dernier des Justes. Réflexions sur la Shoa (Librairie des Méridiens-Klincksieck, 1986 ; 2ème édition 1987).

Page personnelle : translation.biu.ac.il/en/page/398

LES LEÇONS DE L'AUTEUR

La minute d’hébreu avec au micro Francine Kaufmann, pour vous parler aujourd’hui d’une comparaison

La minute d’hébreu avec au micro aujourd’hui, Francine Kaufmann, pour vous parler des arbres

La minute d’hébreu avec au micro aujourd’hui, Francine Kaufmann, pour vous parler  de mayim,

Savez-vous qu’il existe une relation entre bilboul, qui en hébreu veut dire la confusion

La tradition veut que Guéhinom soit la contraction du nom de la Vallée du

Chacun sait que Tel-Aviv est un mot composé qui signifie « colline du printemps ». Mais

Vous avez peut-être déjà visité à Jérusalem Yad Vashem, le mémorial de la Shoah,

Dans la Palestine mandataire, on hélait ainsi un taxi : « Taxi », « Taxi » ! L’hébreu israélien s’est empressé de

Avec le substantif ktav, (dérivé du verbe likhtov : écrire), l’hébreu moderne a créé le

En Israël, le Président de l’État porte le titre de Nassi. Il s’agit d’un

Le nom de Jérusalem figure 656 fois dans la Bible hébraïque. Cela prouve bien

Tel Aviv vit à l’heure de la double construction de son « tramway », la rakévèt

Le Guéhinom, ou Gué ben Hinom, c’est littéralement la Vallée du fils d’Hinom. Gué

Lassèt ‘énayim signifie « lever les yeux ». On trouve l’expression dans l’émouvant psaume 121 mis

L’époque de la Renaissance littéraire hébraïque se caractérise par la multiplication de bulletins en