‘ATSÉ YA’AR

Francine Kaufmann nous parle  des ‘atsé haya’ar, des arbres de la forêt que l’on trouve en Israël.

Si vous parcourez les forêts et les bosquets d’Israël, vous rencontrerez certainement la plupart des arbres évoqués dans la Bible.

J’en citerai quelques-uns. Si vous descendez de Jérusalem vers la vallée, vous remarquerez le pin : orèn, et le cyprès : broch.

Plus bas dans la vallée, on trouve, le térébinthe : éla. La vallée d’Éla où s’élève le monument des déportés de France, ‘Émek ha-éla, c’est la Vallée des térébinthes. On y trouve aussi le sycomore : chikma, le peuplier : tsaftséfa, et le bouleau livné. Le bouleau se nomme livné, terme qui vient du mot lavan, car l’écorce du bouleau est blanche.

Vous connaissez peut-être le mot Alon car c’est devenu un prénom. Il désigne le chêne.

Lorsqu’il s’établit dans le district d’Hébron, Abraham planta un chêne au lieu-dit Éloné Mamré : les chênes de Mamré. (Genèse 13, 18 ; 14, 13).

 

À Beer Sheva, Abraham planta un tamaris, échel. (Genèse 21, 33).

 

Jonas, lui, se reposa sous un ricin : kikayon (Jonas 4, 6).

 

Quant à Salomon, il importa du Liban du bois de cèdre : érez.

 

Les mots de « La minute d’hébreu »

Arbre de la forêt ‘atsé haya’ar עצי היער
Forêt ya’ar יער
Pin oren אורן
Cyprès broch ברוש
Térébinthe éla אלה
Vallée des térébinthes ‘émek ha-éla עמק האלה
Sycomore chikma שקמה
Peuplier tsaftséfa צפצפה
Bouleau livné לבנה
Blanc lavan לבן
Chêne alon אלון
Les chênes de Mamré Éloné Mamré אלוני ממרא
Tamaris échel אשל
Ricin kikayon קיקיון
Cèdre érez ארז
 

La minute d’hébreu est sponsorisée par le KKL.

Photo : Israel Ministry of Tourism – info.goisrael.com –  Itamar Grinberg