‘ATSÉ PÉRI

La minute d’hébreu avec au micro aujourd’hui, Francine Kaufmann, pour vous parler des arbres fruitiers, des ‘atsé péri.

L’arbre fruitier jouit d’un statut spécial dans la Bible. Ainsi, lorsque l’homme fait la guerre, il n’a pas le droit d’abattre un arbre fruitier.

Parmi les sept espèces emblématiques du pays d’Israël, figurent les quatre arbres fruitiers suivants :

Il y a d’abord, le figuier : ‘èts tééna, puis le grenadier : ‘èts rimon, l’olivier : ‘èts zayit, le palmier dattier : ‘èts tamar.

Bien qu’ils ne figurent pas parmi les sept espèces, les citrus (les agrumes) : ‘atsé hadar, littéralement : arbres de splendeur, font aussi la renommée d’Israël. Un citrus remarquable cité dans la Thora, est le cédrat, l’étrog. Il est le quatrième élément du bouquet de Souccot : le loulav : jeune branche de feuilles fermées de palmier-dattier, deux branches de saule : la ‘arava, trois feuilles de myrte : le hadas, et un cédrat : l’étrog (voir Lévitique 23,40).

 

Les mots de « La minute d’hébreu »

Arbre fruitier ‘èts péri, ‘atsé péri עץ פרי, עצי פרי
Figuier ‘èts tééna עץ תאנה
Grenadier ‘èts rimon עץ רימון
Olivier ‘èts zayit עץ זית
Palmier dattier ‘èts tamar עץ תמר
Citrus, agrumes ‘atsé hadar עצי הדר
Splendeur hadar הדר
Cédrat étrog אתרוג
Branche de palmier-dattier loulav לולב
Saule ‘arava ערבה
Myrte hadas הדס

La minute d’hébreu est sponsorisée par le KKL.

Photo : Photo : stocksnap.io  –  Daria Nepriakhina