RAKÉVÈT

Tel Aviv vit à l’heure de la double construction de son « tramway », la rakévèt qala, littéralement le « train léger », et de la ligne ferroviaire qui la reliera à Jérusalem.

Rakévèt « train », est un néologisme créé par le lexicographe Éliezer ben Yehouda, sur une racine fréquente dans la Bible : le verbe lirkov y signifie « chevaucher », monter à dos d’âne,  de chameau ou de cheval, le rékhev est une « monture », la merkava, un « char » de guerre et le rokhev le « cavalier » ; mots que l’on retrouve dans le magnifique Cantique de la mer Rouge

 

Souss vérokhévo rama vayam : « Le cheval et son cavalier, Il les a précipités dans la mer » (Exode 15, 1). סוּס וְרֹכְבוֹ רָמָה בַיָּם.

 

Markevot Pare’o veheïlo, yara vayam : « Les chars de Pharaon et son armée, il les a projetés dans la mer » (Exode 15, 4).  מַרְכְּבֹת פַּרְעֹה וְחֵילוֹ, יָרָה בַיָּם

 

Ki va souss Pare’o berikhbo ouvefarachav, bayam…  « Car, les chevaux de Pharaon, chars et cavalerie, s’étant avancés dans la mer… » (Exode 15, 19).  כִּי בָא סוּס פַּרְעֹה בְּרִכְבּוֹ וּבְפָרָשָׁיו, בַּיָּם

 

 

Rékhev, « monture », est devenu en hébreu israélien un véhicule, une voiture, quant à « merkava », le char de guerre, il désigne l’un des fleurons des blindés de Tsahal, le char Merkava.

Par dérivation  rakévèt, est donc un train et rakévèt qala, le tramway : la rakévèt qala de Jérusalem, la rakévèt qala, en construction à Tel Aviv.

Les mots de « La minute d’hébreu »

Tramway rakévèt qala רכבת קלה
Train rakévèt רכבת
Léger qala קלה
Chevaucher, enfourcher (un vélo), monter à dos d’âne ou de chameau. lirkov לרכוב
Monture, véhicule, voiture rékhev רכב
Char, carriole merkava מרכבה
Cavalier rokhev רוכב

Photo : Government Press Office – Moshe Milner