ADAMA et ADAM

La terre, adama, supporte en son sein l’homme qui a pour nom adam

Adama (la terre) est féminine tandis que adam (l’homme) est masculin.Les deux sont intrinsèquement liés, on pourrait dire donc que l’homme tire ses racines de la terre et que la terre donne ses racines à l’homme. L’homme sans terre serait-il un déraciné ?!

Voici des locutions courantes en hébreu moderne :

Ima adama, c’est la matrie (la terre mère nourricière)

Ima, la mère, adama,  la terre.

Une terre convoitée, adulée, nourricière, rassurante…

Tapoua’h adama, c’est la pomme de terre

La racine de tapoua’h est : “nefa’h et  tafa’h“, à savoir enfler, gonfler

Ce fruit de la terre suivrait en quelque sorte une grossesse de la terre pour devenir une « pomme » de la terre Tapoua’h aadama

L’agriculteur est lui, un ‘oved adama.

‘Oved avec un vav signifie « travailleur ». C’est le noble travailleur de la terre. Sans la lettre vav, il devient ‘éved c’est-à-dire esclave de la terre, victime de son labeur.

Adamaadam, Ima adama, Tapoua’h adama, ‘oved adama, ‘éved.

 

Les mots de « La minute d’hébreu »

La terre adama אדמה
Un homme adam אדם
Matrie,

Notre mère, la terre

Ima adama אמא אדמה
Pomme tapoua’h תפוח
Pomme de terre tapoua’h adama תפוח אדמה
Enfler, gonfler, grossir lénapéa’h לנפח
Travailleur de la terre, paysan, agriculteur ‘oved adama עובד אדמה
Travailleur, employé ‘oved עובד
Serviteur, esclave ‘éved עבד

La minute d’hébreu est sponsorisée par le KKL.

Photo : Government Press Office – Sa’ar Yaacov