YOMAN

Yoman. L’hébreu israélien distingue ‘iton, le journal quotidien – mot formé sur le substantif ‘èt, « temps »  – de yoman, « journal », formé sur yom, « jour ».

Le mot yoman a d’abord désigné le journal intime, les notes qu’on rédige au jour le jour, comme le journal d’Anne Franck : yomana chèl Anna Frank.

Il désigne aussi un agenda, le carnet où l’on note ses activités et rendez-vous quotidiens.

Le yoman, l’agenda, autrefois relié de cuir, peut se présenter aujourd’hui sous la forme d’une partition du smartphone, le yoman digital.

Et depuis la création de la radiodiffusion israélienne, le yoman qualifie tout autre chose. C’est le magazine d’information quotidienne de la radio israélienne, ou de la télévision, réalisé par le département des informations, ou ‘hadachot : les nouvelles. Le yoman  ha‘hadachot est devenu par abréviation : le yoman. On désigne ainsi le journal télévisé du soir ou le magazine du matin sur les ondes de la radio israélienne.

 

Les mots de « La minute d’hébreu »

Journée, jour yom יום
Journal, agenda, Yoman יומן
Le magazine d’information quotidien Yoman ha‘hadachot יומן החדשות
Le Journal d’Anne Franck yomana chèl Anna Frank  יומנה של אנה פרנק
Les informations ‘hadachot חדשות

 Photo : Melchior